Catégories
Tir à l'arc

La liste des damnés | Un blog pour les entraîneurs de tir à l'arc

2 avril 2020 · 11h30

Dans notre sport, nous nous engageons dans une routine, alors si nous voulons changer une partie de cette routine, nous devons nous engager dans une routine révisée. Le problème avec cela est l'attrait presque magnétique de la chose que vous avez pratiquée le plus récemment, qui est l'ancienne routine. Pour cette raison, je demande à tous mes élèves de garder dans leur cahier ce que j'appelle «la liste», qui est une liste des choses qu'ils se sont engagés à changer (ce n'est que le top trois si la liste est plus longue que cela). On leur demande de lire cette liste avant de tirer une flèche, en pratique ou en compétition, pour leur rappeler qu'ils vont faire quelques choses différemment, et le faire religieusement.

La lecture de la liste augmente la probabilité de tirer de la nouvelle façon et diminue la probabilité de tirer de l'ancienne manière et accélère ainsi l'apprentissage. Photographier à l'ancienne et à la nouvelle manière, ce que l'on peut faire juste en se réchauffant sans réfléchir, est un moyen de convaincre votre subconscient que ces deux façons de tirer sont des alternatives.

Je garde la liste des choses sur lesquelles on travaille activement à trois ou moins parce que je pense que cela rend les choses faisables, plus une longue liste de choses à faire peut être déprimante.

Deux ou trois pages plus bas dans le cahier est «La liste (non)» qui contient les éléments n ° 4 à travers ce qui y figure. Chaque fois que des progrès raisonnables sont réalisés sur un élément de la liste, ce temps est aligné (avec une seule ligne mince) et quelque chose de la liste # 4 – #n est promu. (Les chiffres ne sont pas des priorités et il faut toujours faire la promotion de ce qui donne le plus «pour son argent», comme on dit.

La raison de ces alignements minces est de pouvoir voir sur quoi les progrès ont été accomplis. Souvent, s'efforcer de s'améliorer semble être une tâche sans fin et cela aide à voir une liste de choses que l'on a améliorées. On peut également voir que des éléments réapparaissent sur la liste. C'est parce que nous progressons et allons de l'avant. Si cette quantité de progrès ne suffit pas, nous recommençons à travailler sur certaines des choses sur lesquelles nous avons travaillé auparavant, mais cette fois pour les améliorer encore.

Le critère pour «assez bien pour l'instant» est «de la même qualité que le reste de la photo». Rendre un maillon beaucoup plus fort que les autres dans une chaîne ne rend pas la chaîne plus forte (elle n'est aussi forte que le maillon le plus faible), donc travailler sur quelque chose de déjà assez fort, pour le rendre meilleur, est contre-productif. Au fur et à mesure que l'élève-archer s'améliore, le niveau de «suffisamment bon pour l'instant» augmente, nous devons donc parcourir les éléments plus d'une fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *